Pour les dépenses payées depuis le 1er janvier 2017, un crédit d’impôt est  accordé aux retraités ayant recours à l’emploi à domicile ou à un service à domicile. Le crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses annuelles d’aide à domicile. Ces dépenses seront à déclarer en 2018 sur la déclaration des revenus 2017.
[Toc Sommaire]

Qu’est-ce qu’un crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt permet de bénéficier d’un remboursement si le montant du crédit d’impôt est supérieur à celui de l’impôt à payer. Les personnes non imposables peuvent ainsi en bénéficier. 

La réduction d’impôt permet uniquement de diminuer ou d’annuler l’impôt à payer. Les personnes non imposables ne peuvent donc pas en bénéficier.

Dans quelles conditions les retraités peuvent-ils bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’aide à domicile ?

Les prestations donnant droit au crédit d’impôt sont les suivantes :

l’aide dans les actes de la vie quotidienne : aide au lever, au coucher, à la toilette…,
l’entretien de la maison et les travaux ménagers.

Attention, les montants pris en compte sont plafonnés. Pour en savoir plus sur les plafonds, consultez le site www.impots.gouv.fr

Quel est le montant du crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est égal à 50 % de vos dépenses annuelles d’aide à domicile.

Vous devez déduire le montant des aides que vous avez perçues, par exemple l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) à domicile du montant des dépenses que vous déclarez.

Aide à domicile : les retraités peuvent-ils bénéficier d’un crédit d’impôt ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here