Depuis le 1er juin 2018, si vous êtes soigné par un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile), et que votre situation le justifie (aggravation de votre état de santé, besoins de soins de niveau hospitalier…), vous avez la possibilité d’être également pris en charge dans le cadre d’une hospitalisation à domicile (HAD) tout en continuant à être soigné par une partie des professionnels du SSIAD.
Cela permet, sans coût supplémentaire pour vous ou vos proches, de bénéficier de soins techniques, de niveau hospitalier tout en restant chez vous et en continuant à recevoir les soins d’une partie des professionnels du SSIAD que vous connaissez.

Auparavant, une personne accompagnée par un SSIAD jusqu’alors et ayant besoin d’une prise en charge relevant d’une HAD, ne pouvait plus bénéficier de l’intervention du SSIAD à partir du moment où l’HAD intervenait.

Qu’est-ce qu’un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile) ?

Les SSIAD sont des services de soins infirmiers à domicile. Seules les personnes âgées de plus de 60 ans malades ou en perte d’autonomie, les personnes handicapées et les personnes atteintes d’une maladie chronique peuvent bénéficier de l’intervention d’un SSIAD.

Les SSIAD interviennent pour vous permettre de continuer à vivre chez vous après une hospitalisation, pour éviter une hospitalisation ou également pour éviter ou retarder une entrée dans un établissement d’hébergement.

Les SSIAD interviennent sur prescription médicale, 7 jours sur 7 si nécessaire.

Pour en savoir plus, consultez l’article « Les SSIAD » et l’article « Soins à domicile : pourquoi faire appel à un SSIAD ? ».

Qu’est-ce que l’hospitalisation à domicile (HAD) ?

L’hospitalisation à domicile (HAD) est une prise en charge qui permet de recevoir à son domicile les mêmes soins qu’à l’hôpital. Des équipes médicales et paramédicales se déplacent chez vous pour vous prodiguer les soins dont vous avez besoin pendant une durée limitée.
Si vous n’étiez pas hospitalisé à domicile vous ne pourriez recevoir ce type de soins qu’à l’hôpital. L’HAD fait également faire intervenir des assistantes sociales et des psychologues… Le médecin traitant reste le référent de la prise en charge.

Quels sont les avantages d’une intervention commune SSIAD-HAD ?

La collaboration, entre votre service de soins infirmiers à domicile et les équipes de l’hospitalisation à domicile, vous permet de garder une partie des soignants qui intervenaient déjà chez vous en complément des équipes de l’hospitalisation à domicile qui interviendront ponctuellement, en fonction de l’évolution de votre état de santé.

Cela est plus confortable pour vous et vos proches car vous restez avec des personnels soignants que vous connaissez, qui vous connaissent et qui suivent l’évolution de vos soins.

En cas d’aggravation de votre état de santé, la prise en charge conjointe SSIAD-HAD favorise le maintien à votre domicile. Elle vous évite ainsi une hospitalisation avec hébergement au sein d’un hôpital tout en garantissant la continuité et la sécurité des soins et une qualité de prise en charge de niveau hospitalier.

Quel coût ?

Le SSIAD : Les interventions des SSIAD sont prises en charge directement et intégralement par l’Assurance maladie. Vous n’avez donc pas de frais à avancer.

L’HAD : comme lors d’une hospitalisation classique, c’est l’établissement d’HAD qui prend en charge tous les frais : 100 % des soins sont pris en charge par l’Assurance maladie et, le cas échéant par votre complémentaire santé, quel que soit votre niveau de revenu.

En cas d’intervention commune du SSIAD et de l’HAD vous n’avancez donc pas de frais supplémentaire.

Pour trouver un SSIAD : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/resultats-annuaire?service=service
Pour trouver un établissement d’HAD près de chez vous : www.trouversonhad.fr 

Etre soigné à domicile : de nouvelles possibilités

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here